• Résumé:

    Les délices de Tokyo,

    Mon avis:

    En bref, 

    Ma note: 15/20

    Lu dans le cadre du Bookclub de Livraddict


    votre commentaire
  • Résumé: Souvent aux beaux jours, Agustina grimpe sur les hauteurs du village pour s'allonger dans le carré de rhubarbe sauvage à méditer sur Dieu, la beauté des nombres, le chaos du monde et ses jambes en coton. C'est à qu'elle a été conçue, avant d'être confiée aux bons soins de la chère Nina, experte en confiture de rhubarbe, boudin de mouton et autres délices. Agustina fomente un grand voyage: l'ascension de la Montagne dont elle compte bien venir à bout armée de ses béquilles, piur enfin contempler le monde, vu d'en haut...

    Le rouge vif de la rhubarbe, Audur Ava Olafsdottir

     

    Mon avis: Quand j'ai trouvé ce livre à la bibliothèque, je l'ai d'abord choisi pour sa couverture. Celle-ci était emplie de couleurs vives et pétillantes et au coeur de l'hiver, c'était une belle touche de lumière. Ensuite, c'est le nom de l'auteur qui a attirée mon attention. Je souhaite découvrir un peu plus la littérature nordique et le titre du roman ne laissait rien présager de nordique.  Finalement, c'est la maison d'édition Zulma que je ne connaissais pas du tout et quitte à faire des découvertes, autant y aller à fond. 

     Le livre retrace l'histoire d'Agustina, jeune fille confiée à Nina par sa mère, partie étudier la faune locale. Agustina a un problème aux jambes et doit marcher avec des béquilles. Néanmoins, elle a comme projet l'ascension de la Montagne, seule avec ses béquilles. Lorsque le temps le lui permet, elle descend sur la plage de sable noir et nous fait part de ses pensées sur sa vie et sur sa famille. 

    Cependant, il n'y a dans ce livre aucune action. Ce texte est une ode à la beauté réelle et non touristique de l'Islande et nous offre un petit aperçu de la vie des insulaires au rythme des saisons. J'avoue l'avoir lu assez rapidement car j'attendais un peu d'action mais elle n'est jamais arrivée. Je suis donc passée à côté du sens du texte car je ne comprends toujours pas la fin. Y a-t-il un sens métaphorique à la fin ou est-ce que le but de l'auteure était simplement de laisser le lecteur dans le vague?

    En bref, un roman qui permet de découvrir l’Islande pour ceux qui ne la connaissent pas et qui reste plus dans la poésie que dans l'action.  

    Ma note: 13/20

    Lu dans le cadre du challenge ABC 2018,

    Le rouge vif de la rhubarbe, Audur Ava Olafsdottir


    votre commentaire
  • Résumé:Pythagore, chat de laboratoire appareillé pour se connecter avec les ordinateurs enseigne à Bastet, jeune chatte Montmartoise, à communiquer avec les humains pour tenter de leur faire prendre conscience de la violence de leur société. 

    Demain, les chats, Bernard Werber

    Mon avis: Une grosse déception pour ce livre. J'ai accroché au début de la lecture  mais j'ai vite décroché car j'avais l'impression que le livre se répétait. La fin m'a également laissé sur ma faim mais je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler la lecture de certains. Finalement, le personnage de Pythagore a fini par m'ennuyer et celui de Bastet à m’énerver, de même que le personnage de la maîtresse de Bastet, qui est représentée comme un monstre sans cœur qui prive Bastet de sa progéniture et qui manque de charisme. 

    Néanmoins, certains choses m'ont quand même plu. Par exemple, le fait d'avoir les pensées du chat et d'avoir son point de vue sur les humais et leurs activités étaient très intéressants. Le contexte m'a également plu car on est dans l'actualité. 

    Petit plus du livre: les passages qui expliquent la relation entre l'homme et le chat au fil de l'histoire. 

    Bref, un roman que je ne recommande pas, seulement à lire si on n'a rien d'autre. On est loin de la trilogie des fourmis... 

    Ma note: 11/20

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires