• Résumé: Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir 18 ans et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et cd sera certainement un désastre.  

    Every thing, every thing de Nicola Yoon

    Mon avis: J'avais attendu de lire le livre avant de regarder le film. Je trouve que le film a respecté l'oeuvre originale même si certains passages du livre ont été oubliés. En ce qui concerne l'histoire, j'ai bien aimé la lecture de ce livre même si à la moitié du livre, on commence à se douter de la fin. Les personnages sont attachants que ce soit les deux adolescents, la mère ou l'infirmière. On se prend rapidement dans leur histoire, que ce soit avec la maladie ou les relations entre eux. L'élément que j'ai le plus aimé dans ce roman est son aspect. Le lecteur n'a pas que du texte à lire; le livre contient des illustrations qui sont particulièrement élégantes et sobres et des extraits de correspondance. 

    Selon moi, ce livre convient plus aux adolescentes qu'aux adultes, non pas parce que la fin se devine facilement mais parce que les deux personnages principaux sont des adolescents qui rêvent de liberté. 

    Petit plus: le clin d’œil à la littérature dès le début du livre. 

    Bref, Une chouette lecture. Un roman pas prise de tête et qui se lit rapidement. 

    Ma note: 15/20

    Lu dans le cadre du Challenge des Douze Thèmes, édition 2018

    Every thing, every thing de Nicola Yoon


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires